Logo

Espace condoléances

Madame Gabrielle ARNOULD

Photo 667748
Domicilié à Carlsbourg (6850, Belgique)
Né à Merny (6850, Belgique) le mardi 25 septembre 1923
Décédé à Carlsbourg (6850, Belgique) le vendredi 14 mai 2021 à l'âge de 97 ans
Veuf de Monsieur Fernand GRANDJEAN

Espace « condoléances » 

Cet espace condoléances a été créé le vendredi 14 mai 2021.

In memoriam

Cet espace « condoléances » est dédié à la mémoire de Madame Gabrielle ARNOULD. Chacun peut s’y recueillir, déposer une carte de visite ou un message de condoléances. Utilisez les liens ci-dessous pour consulter les marques de sympathie ou intervenir vous-même. 
N’hésitez pas à renseigner cette page à vos connaissances. Ceux qui sont loin ou qui n’ont pas la possibilité de se joindre à la cérémonie trouveront ici une façon simple de montrer leurs sentiments à la famille dans ce moment difficile. 
Merci d’avance. 

39 messages (34 privés)
 
Condoléances 

Ne pouvant être présent à vos côtés, mes pensées vous accompagnent en cette triste journée, je présente mes condoléances à toute la famille.
Fabrice

FABRICE DURY- 18-05-21

Condoléances 

Nous vous prions d'accepter nos plus sincères condoléances

ETIENNE ET SEVERINE COURTOIS-BOURDEAUX- 18-05-21

Condoléances 

Nos très sincères condoléances à Jaquy, sa compagne ainsi qu'à toute la famille .
Alain et Jacqueline

Alain et Jacqueline Schwartz Guiot- 15-05-21

Condoléances 

Arlette et famille

José Degeimbre et ses proches s'associent au malheur qui vient de vous frapper, quelque soit son âge le départ d'une mère est toujours une dure épreuve à vivre au présent. Ils vous souhaitent force et courage pour surmonter votre peine.
Sincères condoléances.

José Degeimbre- 15-05-21

Témoignage 

Aujourd'hui, elle a fermé le livre et s'en est allée pour le grand voyage.
Une mère, une grand-mère, une arrière-grand-mère, une arrière-arrière-grand-mère nous a quittés.
Après une vie bien remplie, parsemée de joies, mais aussi de grandes peines, elle est partie rejoindre ceux qu'elle a aimés et qui l'ont précédée.
De là-haut, elle veillera sur vous et vous attendra pour quand, le plus tard possible, vous prendrez à votre tour votre envol vers cet autre monde.
C'était un petit bout de femme, mais avec un grand coeur.
Je garderai un souvenir impérissable des fêtes familiales à Petit-Fays, où elle prenait un grand plaisir à accueillir sa famille.
En attendant, je te dis "Merci mémère ... et au revoir".

Christophe Laloux- 15-05-21